Prototype 4x4 bi moteur sur base Losi Mini-T :

 

J’inaugure la rubrique prototypes du site en vous présentant ici un de mes projets que j’ai commencé courant novembre 2005 pour le finir en septembre 2006, j’ai été assez long pour rassembler les piéces mais ça m’a permis de réfléchir tranquillement aux solutions retenues au final pour arriver à quelque chose de plutôt sympa.

A l’époque ou j’ai commencé ce projet je possédais un Mini-T, engin très sympa mais malheureusement bien souvent limité par ses deux seules roues motrices, puis un jour au hasard d’une recherche sur le net je suis tombé sur le site d’un américain aussi déjanté que doué de ses mains (le mot est faible) et à l’imagination débordante pour des prototypes délirants :

 

>> http://www.thorbob.com/index.htm <<

 

J’ai été trés intéressé par un de ses prototypes qui m’a tout de suite donné envie d’appliquer son idée au Mini-T :

 

>> http://www.thorbob.com/4x4xthor_index.htm <<

 

L’idée est de reprendre deux cellules et d’en mettre une à chaque extrémité du chassis pour obtenir un 4x4 bi moteur, après il suffit d’adapter suspension et direction et on a un engin unique.

J’ai aussitôt commencé à cogiter sur la question et je me suis dit que ça serait réalisable assez simplement et à moindre coût avec des Mini-T achetés d’occasion.

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

J’ai donc acheté d’occasion deux Mini-T que j’ai dépouillé de leurs cellules arriére.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

J’ai ensuite taillé le chassis dans une plaque d’époxy et la plaque supérieure dans du profilé d’alu.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

Le chassis une fois monté.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

A l’époque j’avais un pack Lipo 11.1V, j’ai donc fait des tests pour voir comment le positionner sur le chassis, j’ai finalement opté pour des accus NIMH 7.2V.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

Je passe ensuite aux renvois de direction qui sont récupérés du Mini-T et modifiés.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

Les étriers de direction et fusées sont des piéces d’origine d’Asso RC18T, j’ai fait un premier essai avec des cardans acier pour Mini-T mais ils se sont avérés bien trop courts, j’ai donc du opter pour une autre solution.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

J’ai donc modifié des cardans de RC18T, je les ai coupé en deux …

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

… puis percé en plein milieu et j’ai vissé des tiges filetées d’origine Mini-T.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

Et pour finir j’ai ajusté la bonne longueur, emboîté et collé les deux demi cardans dans du tube de profilé d’alu.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

Pour que les boules goupillées coulissent librement dans les noix de différentiel je les ai généreusement retaillé.

 

Cliquez pour agrandir cette photo

Pour que tout tourne sans coincer j’ai aussi retaillé les étriers.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

Le train avant assemblé, par la suite j’ai rajouté des petits ressorts de poussée dans les noix de diff’ pour maintenir les cardans en position et éviter qu’ils ne se déboîtent, j’ai utilisé des ressorts avant de Mini Z parfaitement adaptés pour cela.

 

Cliquez pour agrandir cette photo

Sur cette photo on voit que les biellettes de direction passent juste, il faudra modifier les fusées pour ne plus que ça touche les amortisseurs.

Autre petit probléme qui sera facilement résolu, la biellette de carrossage ne travaille pas droit et la liberté de la suspension s’en ressent.

 

Cliquez pour agrandir cette photo

Les cardans ne brident pas du tout le débattement à l’enfoncement.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

Le chassis prêt à recevoir son électronique.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

Les plaques moteur telles que je les avais à la base, une d’entre elle a été salement percée, j’ai pu rattraper ça à la lime.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

Les deux plaques sont solidarisées et percées puis travaillées en même temps pour être identique et faire les deux en une seule fois..

 

Cliquez pour agrandir cette photo

Quit à démonter les cellules, je les ai toutes les deux équipé de différentiel à bille 3Racing qui me restait de mon précédent Mini-T revendu entre temps.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

Les supports de carrosserie taillés dans des morceaux de lexan, là aussi récupéré d’un des deux Mini-T acheté d’occasion.

 

Cliquez pour agrandir cette photo

La suspension avant ne me satisfaisant pas, je décide de modifier le point d’ancrage de la biellette supérieure.

 

Cliquez pour agrandir cette photo

A gauche l’étrier avant modification, à droite l’étrier recoupé.

 

Cliquez pour agrandir cette photo

La rotule est donc désormais fixée sur le dessus, le tout travaille bien droit et plus librement.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

Les fusées avant reçoivent aussi des rallonges découpées dans une chute de carbone pour dégager la place à l’amortisseur, ça travaille là aussi désormais bien droit et ça améliore tant qu’à faire le débattement.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

Le servo Hitec HS81MG est fixé au chassis au double face (Plasto moussé), le récepteur Futaba R114F est lui aussi collé au double face, il s’intercale entre le servo et la plaque supérieure.

 

Cliquez pour agrandir cette photo

Le support d’antenne en plastique est vissé sur la plaque alu.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

Il me fallait ensuite trouver un variateur, n’en n’ayant pas de côté, j’ai décidé de dépouiller ma TC3 qui roule habituellement en salle et qui était alors en vacances en prenant son variateur qui finalement a été écarté car un peu trop gros à mon goût et surtout parce qu’il ne dispose pas de marche arriére.

 

Cliquez pour agrandir cette photo

Autre piéces que j’attendais pour continuer ce proto, les adaptateurs de roues 1/10 éme, nécessaires car avec les jantes d’origine j’ai une voie bien plus large à l’avant et ça ne me plaît pas trop, avec les adaptateurs alu je vais pouvoir les retoucher pour ajuster mes voies.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

Les adaptateurs ont été sciés au couteau suisse et réduits à la lime, mes doigts s’en souviennent encore, ça m’a occasionné des ampoule …

J’ai finalement réduit au minimum les adaptateurs arriére et au maximum les adaptateurs avant pour finalement avoir des voies identiques sur les deux trains, de plus j’ai du les raboter un peu sinon ça coinçait de trop, l’ajustage à la base n’étant pas parfait.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

Côté accus j’ai choisi des Intellect 1400 mA en 7.2V, je les ai démonté et ré assemblé en 3+3 pour les passer sur le chassis.

 

Cliquez pour agrandir cette photo

Pour câbler le variateur et les moteurs, je me suis procuré du fil silicone de bon diamétre et super souple au magasin d’électronique.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

Mon choix pour le variateur s’est porté sur un Futaba MC330 ou plutôt un de ses nombreux clones qu’on retrouve sous diverses marques chinoises, le modèle étant strictement identique, ils sortent sans doute des mêmes usines…

Ce vario passe des moteurs 540 jusqu’à 13 tours en maxi 8.4V, il a un frein et une marche arriére et pour finir il alimente la radio en 6V, le servo sera donc bien rapide.

A l’usage il s’avérera parfait et il ne chauffe pas du tout, il faut dire qu’il y a une grosse marge, la consommation des deux moteurs format 300 étant plutôt faible.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

Le chassis entiérement équipé de son électronique.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

Notez les prises de type ultra deans / T plug, un classique, fiable et sécurisé, pas moyen d’inverser les polarités.

Les moteurs sont câblés en paralléle.

 

Cliquez pour agrandir cette photo

Le pack d’accus est placé sur l’arriére, ça passe juste, dans un premier temps il est posé sur de la mousse et fixé avec un collier plastique, par la suite je ferai une barrette en alu pour le maintenir sur le chassis.

 

Cliquez pour agrandir cette photo

Le chassis prêt à rouler.

 

Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo Cliquez pour agrandir cette photo

Le mini-T 4x4 bi moteur avec sa carrosserie HPI New Beetle qui a bien vécu sur un autre Mini-T, je vais la décaper pour la repeindre à mon goût.

 

Cliquez pour agrandir cette photo

Prochain projet un 1/18 éme motorisé par un 4.6 cc !!

 

 

Pour finir cette présentation la premiére vidéo du test en statique, ça tourne !

 

 

Accueil prototypes

 

Retour à la page d'accueil

 

modelisme   

Votez pour mon site, cliquez sur les logos des annuaires, merci